AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
just a little bit of ... (bayley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Life is'n without risk
Messages : 209
Date d'inscription : 13/07/2016

MessageSujet: just a little bit of ... (bayley)   Lun 24 Oct - 21:53

Just a little bit of ...






bailen & harley
When there's trouble you know who to call ~

« Teen Titans ! » Des écouteurs aux oreilles, je sifflotais le suite de cette chanson enfantine et entraînante en me promenant dans le quartier, observant chaque maison à côté desquelles je passais alors que ma batte de baseball frottait le sol à mesure que j'avançais, provoquant un bruit désagréable que je n'entendais heureusement pas. Les gens me regardaient de travers, j'avais l'impression qu'ils ne savaient pas quoi penser. Il faut dire qu'il y a longtemps qu'ils n'ont plus vu de clown parmi eux, mais heureusement ce souvenir est sur le point de revenir. Aujourd'hui j'ai décidé de me maquiller, de colorer mes cheveux, de révéler le vrai Harley qui m'avait tant manqué. Pendant de longues années j'ai dû me cacher, élevant la jeune Lucy, mais ce temps est révolu et je n'ai aucune envie de cacher ce que je suis. Ça ne sert à rien de le cacher là où je vais de toute façon, je suis en territoire allié là-bas. Enfin, pas vraiment, mais s'il me dénonce, il se dénonce alors on est dans la même merde. Pourquoi je vais chez lui ? Oh longue histoire, pas tant que ça en fait, alors laisse moi te la raconter.

Aujourd'hui, je me faisais chier. J'étais dans le repère avec Miss J. et Quinn, mais elles étaient chacune occupées. Je ne sais pas ce que faisait Miss J., elle aime bien rester mystérieuse j'ai l'impression, mais je sais de toute façon que je m'amuserais, peu importe ce qu'elle fait. Et Quinn bah... Elle était d'humeur flemmarde et elle s'amusait à maquiller une poupée, en même temps elle en avait bien besoin la poupée. Mais moi, je me faisais chier. Je savais qu'il y avait des moments calmes, mais j'avais envie d'action, j'avais envie de bouger. Alors je suis sorti, sans prévenir personne et j'ai laissé mes jambes me guider. Des fois, elles sont malignes. Cette fois, c'est vers lui qu'elles me guidaient. Peut-être que j'avais besoin d'un docteur ? Ouais, j'en avais clairement besoin, un bon psy, mais nan, c'était pas ça. Ce gars, il est rigolo en fait. Bailen. On dirait un lapin d'habitude, il est fougueux et tout, mais dès qu'il voit un prédateur il se barre à une de ces vitesses ! Par contre, si on parle de son frère, alors là il devient un lion ou plutôt une lionne qui protège son petit. Ouais il est rigolo et sexy en plus. Puis c'est le jouet de ce petit Nate alors comment résister à jouer avec moi aussi ?

J'arrive face à sa maison, un sourire sur les lèvres et je tape dans la porte avec mon pied pour faire une entrée fracassante sauf que la porte reste fermée et que j'ai juste fait beaucoup de bruit. Merde. Foutue porte. J'attrape ma batte, prêt à lui faire payer, quand je vois la poignée qui s'abaisse. Je range alors vite ma batte dans mon dos, qui dépasse bien sûr et étire un grand sourire amical et innocent, l'air de rien. J'ouvre finalement les bras en grands et me jette sur Bailen pour le serrer contre moi. « Baby, j'suis content de te voir ! » Je le lâche pour entrer chez lui et je me laisse tomber sur son canapé, regardant autour de moi au cas où son frère serait là. Je l'aimais bien son frère, même s'il avait besoin de plus d'aventure parce que couvé par son grand frère, il devenait une chochotte. « J'espère que mon accoutrement te fiche pas la trouille, enfin toi tu sais bien que je ne ferais pas de mal à une mouche ! » Bon ok, il y avait un peu de sang sur ma batte qui me contredisait, mais c'était à peine visible. Je pose d'ailleurs cette dernière contre le canapé, étirant un sourire malsain. J'avais envie de faire sortir la lionne en lui. « Jason est pas là ? J'aurais bien aimé le voir, il est tellement mignon ce p'tit gars ! J'en ferais bien mon quatre heures, un jour sans doute. » Bon, je pouvais pas non plus en faire trop sinon il essaierait de me virer. Je me lève alors et m'avance vers lui, posant ma main sur son épaule. « Je blague, t'en fais pas. » Pas vraiment en fait, mais valait mieux qu'il le croit. Je marche un peu dans la maison et m'appuie sur le premier meuble venu. « Nate aurait pas envie de te courser par hasard ? Parce que je m'emmerde un peu et j'aimerais bien jouer avec lui. » Je lève mon regard vers lui, le fixant sans aucune gêne. « Remarque, t'es toujours jaloux quand je fais joujou avec Nate, j'me demande pourquoi. » Je vais vraiment finir par m'en prendre une je crois, mais ça serait tellement drôle. Bay je l'adore et il le sait de toute façon. Enfin, je crois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Life is'n without risk
Messages : 51
Date d'inscription : 22/10/2016

MessageSujet: Re: just a little bit of ... (bayley)   Lun 24 Oct - 22:57

Just a little bit of ...






bailen & harley
When there's trouble you know who to call ~

Tu as congé et, pour une fois, tu pouvais te reposer. Jason était à l’université puis devait passer la soirée avec des amis, enfin, il avait promis de rentrer avant onze heures. Pourquoi ? Parce qu’il sait que tu n’es pas tranquille de le savoir dehors le soir. Et oui, c’est ton côté grand frère qui ressort et encore, faut dire que ces derniers temps ce n’est pas vraiment sûr dehors. Puis, y a Nate qui te colle aux fesses et qui ne sait pas ce que tu es…Heureusement, sinon tu en es sur, tu serais déjà mort à l’heure qu’il est. Assis dans ton canapé, tu regardes une série complètement débile en buvant une bière, te prélassant comme un gros matou en short. Tu n’attendais personne et tu ne comptais pas sortir, alors autant ne pas faire de chichi et se mettre à l’aise directement hein. Ta main plonge dans ton bol de chips et tu portes ceux-ci à tes lèvres, mâchant bruyamment alors qu’une fausse dispute éclatait à l’écran. « Non mais…putain tu le trompes et tu gueules, salope va ! » Oui, tu es plutôt du genre à t’emballer pour un rien quand tu t’y mets, surtout devant tant de niaiserie. C’est bon, baisés un coup et vous vous sentirez mieux les gens ! Replongeant ta main dans le bol en équilibre sur ton bol, tu entends un fracas résonner contre ta porte. Le sursaut provoqué par ce bruit fait tomber la nourriture à terre…mais toi également par la même occasion. « Bordel de merde ! » Te voilà à plat ventre avec des chips écrasés sous ton corps, super quoi, t’allais avoir un gout salé qui te colle à la peau. Tu te relèves d’un bond, les muscles crispés. Tu hésites quelques secondes avant d’aller vers la porte qui avait pris un sacré coup, ouvrant celle-ci très doucement.

Tu frôles l’arrêt cardiaque en voyant un clown devant toi, heureusement, tu reconnais rapidement Harley qui vient te serrer contre lui. « Baby, j'suis content de te voir ! » What ? Il fou quoi ici lui ? Tu ouvres légèrement la bouche sans pour autant parler, le cœur battant encore trop fort dans ta poitrine alors qu’il s’incrustait dans ton canapé. Non mais il est pas sérieux là ? « Harley, sérieux, t’as un sérieux problème mental ! » Tu regardes ta porte avant de la refermer délicatement, ayant peur qu’elle te tombe sur la gueule. « J'espère que mon accoutrement te fiche pas la trouille, enfin toi tu sais bien que je ne ferais pas de mal à une mouche ! » Mais bien sur…Attendez, c’est une batte que tu vois là ? Non mais, tu venais juste de la remarquer en réalité. Et c’est du sang sur le bout ? Oh seigneur…Si tu ne savais pas qu’il ne te ferait pas de mal, tu te serais déjà barré en lui ôtant ses sens pour te laisser quelques minutes d’avance. « Jason est pas là ? J'aurais bien aimé le voir, il est tellement mignon ce p'tit gars ! J'en ferais bien mon quatre heures, un jour sans doute. » Tu fais quelques pas en direction du canapé, les muscles crispés. « Je t’ai déjà dit de pas poser tes sales pattes sur mon frangin Harley, c’est pas un bout de viande ! » Sujet très sensible…Ton frère c’est toute ta vie et si tu devais sortir les griffes pour quelqu’un, c’était forcément pour lui et ça, il le savait bien. Il se lève et pose une main sur ton épaule. Bonté divine, même en clown ce mec est radicalement mignon ! « Je blague, t'en fais pas. » « Pas moi ! » Tu croises les bras contre ta poitrine, l’observant marcher un peu dans la pièce.

« Nate aurait pas envie de te courser par hasard ? Parce que je m'emmerde un peu et j'aimerais bien jouer avec lui. » Tu plonges ton regard dans le sien, soupirant sans gêne alors que tu commences à ramasser les chips sur le sol. « Remarque, t'es toujours jaloux quand je fais joujou avec Nate, j'me demande pourquoi. » Tu roules des yeux, pourtant, un petit sourire s’affiche sur ton visage. « T’es vraiment pas net toi…puis, laisses Nate loin de moi, tu seras gentil…Avoir un Blackwatch chez moi c’est vraiment pas quelque chose d’amusant. Puis, je ne suis pas jaloux » C’est pas que tu sois jaloux, enfin, pas entièrement. Tu sais pas trop ce que tu es en réalité. Tu ramasses le bol et tu vas dans ta cuisine, jetant un œil à Harley au passage. « Tu viens faire quoi ici Harley ? A part tenter de mettre la main sur mon frère ou de faire joujou avec Nate…Il n’y a ni l’un ni l’autre, navré de te décevoir. » Tu n’as pas confiance en lui, enfin, pas totalement. Tu sais qu’il ne te veut pas de mal à l’heure actuelle, mais tu ne lui offres pas entièrement ta confiance et ce, même si il est franchement canon. T’es pas cinglé non plus…Le mec il se ramène avec une batte tâchée de sang, habillé en clown…Tu devrais lui conseiller d’aller voir un psy tiens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Life is'n without risk
Messages : 209
Date d'inscription : 13/07/2016

MessageSujet: Re: just a little bit of ... (bayley)   Mar 25 Oct - 13:22

Just a little bit of ...






bailen & harley
Bon, je me doutais que l'accueil ne serait pas des plus réjouissants, mais de là à faire la tronche quand même. Enfin, il était comme ça Bay, il aimait pas montrer ce qu'il pensait, il était trop méfiant et il avait raison après tout, il fallait l'être, surtout avec moi. « Harley, sérieux, t’as un sérieux problème mental ! » Ouais bah pour le coup il avait pas tort, ça vous réussit pas les électrochocs hein, mais c'était nécessaire et je lui en suis tellement reconnaissant maintenant. Ils me traitent tous de tarés, mais c'est eux qui ne comprennent pas et qui ne voit pas que je ne suis pas si fou que ça. Enfin, au moins Bay ne me vire pas à coup de pied dans le cul et ça c'est sympa. D'ailleurs, je remarque que c'est un gros cochon parce qu'il y a plein de chips écrasées par terre et il en a sur son torse. Il est vraiment crade en fait, j'aurais pas cru ça de lui. Oh ça lui rajoute un petit côté sexy, d'autant que sa peau doit avoir un bon goût avec tout ce sel. J'y goûterais quand j'aurais un peu plus faim, quand j'aurais fini de faire mumuse avec lui. « Je t’ai déjà dit de pas poser tes sales pattes sur mon frangin Harley, c’est pas un bout de viande ! » Voilà de quoi je parle, voilà comment on peut jouer avec lui, via son petit frère adorablement trop naïf. Enfin je peux comprendre ce que c'est le côté protecteur chez les frères et sœurs, mais putain si j'avais fait pareil avec ma sœur, je me serais flingué vu comment elle a tourné. Ouais 'fin en même temps, j'ai tourné comme elle. Bah je l'avais déjà protégé une fois après tout, grâce à moi elle a perdu sa virginité à l'âge raisonnable, bon c'est pas ma faute si ensuite elle l'a perdu à de trop nombreuses reprises. En tout cas, Bay reste sur la défensive et ça ne me plaît pas, il ne rentre pas entièrement dans mon jeu et ça m'emmerde.

Nate aurait pu être le déclic pour lui, ces deux-là étaient bizarres. Ouais, Nate voulait chopper Bay, mais je crois bien qu'il veut le chopper dans tous les sens du terme en fait. Nan mais ils ont une telle obsession l'un pour l'autre que c'en est presque dérangeant et c'est l'un des chiens de Miss J. qui dit ça, c'est pour dire ! Y a une énorme tension sexuelle entre eux et si ce n'est pas avec sa matraque que Nate finira par attaquer Bay, c'est avec autre chose tout aussi dur. « T’es vraiment pas net toi…puis, laisses Nate loin de moi, tu seras gentil…Avoir un Blackwatch chez moi c’est vraiment pas quelque chose d’amusant. Puis, je ne suis pas jaloux » J'étirais un sourire amusé, le trouvant adorable alors qu'il tentait de cacher la vérité. « Tu viens faire quoi ici Harley ? A part tenter de mettre la main sur mon frère ou de faire joujou avec Nate…Il n’y a ni l’un ni l’autre, navré de te décevoir. » Je me contente de hausse les épaules et de m'approcher de lui, très près, trop près, pour approcher mes lèvres de son oreille et y murmurer : « Si je voulais vraiment faire joujou avec eux, tu crois vraiment que je serais venu te voir toi ? » Je me recule un peu, rigolant tout seul avant de me diriger vers la cuisine, attrapant l'un des couteaux pour jouer avec. « Il me faut une raison pour venir voir mon Babe préféré ? » Je rangeais le couteau et revenait le voir, pointant son torse du doigt. « Ouais, je parle bien du cochon hein, parce que t'es un vrai porc mister chips. »

Je m'approchais encore de lui et me penchait un peu pour poser ma langue sur le bas de son corps, remontant lentement le long de son torse avant de l'éloigner alors que j'atteignais la base de son cou, finissant par me lécher les lèvres. Le goût du sel emplissait ma bouche et se mélangeait à la saveur de sa peau. « T'en fais pas va, ça sera notre petit secret que t'es dégueu. Et que t'as bon goût aussi, encore plus comme ça. » Un sourire malicieux sur les lèvres et je me réinstallais sur le fauteuil, soupirant un coup. « Je t'avoue que je me fais chier aujourd'hui et j'ai pensé à venir te voir, mais j'aurais jamais cru que tu te serais fait aussi délicieux rien que pour moi. Si t'as envie que j'te dévore il suffit de me le dire et promis, ça aussi ça restera notre secret, Nate n'en sera rien. » Je tournais les yeux vers sa série à la télé, l'oubliant un moment tandis que je me rendais compte à quel point c'était de la merde ce qu'il regardait avant que j'arrive. Finalement, lui aussi se faisait bien chier, j'étais venu à sa rescousse. « Bon alors, tu me proposes même pas des chips et de bière ? » J'étais certain que ça aussi, ça avait bon goût sur son corps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Life is'n without risk
Messages : 51
Date d'inscription : 22/10/2016

MessageSujet: Re: just a little bit of ... (bayley)   Mer 26 Oct - 7:32

Just a little bit of ...






bailen & harley
When there's trouble you know who to call ~

Avec lui, tu ne sais jamais sur quel pied danser. Tu le sais fou mais pas menaçant envers toi, pourtant, son comportement laissait à désirer. Bon, avec le temps tu avais appris à t’y faire, à même trouver ça drôle par moment. Mais quand même. Tu restes sur tes gardes parce qu’il est imprévisible, parce que sa folie dépasse sûrement tes crises de colères. Quoi que. Si tu venais à le priver du sens du toucher, il serait bien dans la merde. Ce sens est sûrement le plus important, le centre de tous. Sans toucher on ne peut rien faire, rien contrôler. Mais tu évitais toujours d’utiliser ton pouvoir, que ce soit par instinct de survie ou pas conscience du danger qui t’entoure. Tu l’entends approcher alors que tu lui demande ce qu’il fait ici, cherchant à comprendre ses motivations, bien que tu ne sois pas sûr qu’il en aie. « Si je voulais vraiment faire joujou avec eux, tu crois vraiment que je serais venu te voir toi ? » Son souffle contre ta peau te fait frissonner, ton cœur s’accélère légèrement. Tu détestes quand il fait ça, ton corps réagit instinctivement et tu ne peux l’en empêcher. Il est près, trop près et ça te met mal à l’aise, enfin, pas complètement non plus, il y avait bien autre chose. Tu avales difficilement ta salive, essayant de reprendre tes émotions en main alors que tu te maudis intérieurement d’avoir laissé des frissons t’envahir. Bon, il n’y a plus qu’à espérer que Harley ne l’aille pas vu. « Jason habite ici et tu sais que Nate me colle aux fesses…donc, ça m’a traversé l’esprit. » Puis, il a l’esprit assez tordu pour venir chercher les emmerdes jusque chez toi. Etrangement, sa folie ne te déplait pas vraiment, bien que tu ne lui montres pas forcément. Ça lui donne ce petit quelque chose en plus qui te fait frissonner de bas en haut.

Il s’éloigne pour commencer à jouer avec un couteau, chose peut rassurante d’’ailleurs. Tu te crispes sans le vouloir, ne souhaitant pas finir avec une lame enfoncée dans le bide. Non, tu tiens à la vie. « Il me faut une raison pour venir voir mon Babe préféré ? » Tu roules des yeux d’un air amusé, un léger sourire sur le coin des lèvres. Rangeant le couteau, tu ne peux t’empêcher de soupirer de soulagement alors qu’il pointe un doigt vers toi. « Ouais, je parle bien du cochon hein, parce que t'es un vrai porc mister chips. » « Oh, c’est de TA faute si j’ai des chips de partout ! T’avais pas à essayer d’exploser ma porte… » Tu fais une légère moue boudeuse devant sa réflexion alors qu’instinctivement, tu frottes ton torse pour faire tomber quelques miettes. Berk, tu es tout gras et tu détestes ça. Toi qui généralement est toujours nickel propre, te voilà à l’opposé de ce que tu aimes. Mais bon, encore une fois c’est de la faute d’Harley, pas de la tienne. Il approche de nouveau et cette fois, tu sens sa langue glisser sur ta peau. Tu te crispe de nouveau, tu frisonnes, t’en perds ton souffle. Non mais…Il te fait quoi là ? Il joue avec tes nerfs ? Il te cherche ? T’es loin d’être une armure à glace hein, faut pas oublier que tu restes un homme avec des pulsions qu’Harley est en train d’animer. « T'en fais pas va, ça sera notre petit secret que t'es dégueu. Et que t'as bon goût aussi, encore plus comme ça. » Non mais il va te lâcher avec Nate ! Vous êtes pas en couple bordel de merde, bien que cette idée ne te dérangerait qu’à moitié…non, même pas en rêve putain !

« Va te faire voir Harley, je suis pas en couple avec Nathan alors fou moi la paix avec ça et merde, t’étais vraiment obligé de me lécher comme ça ? » Mais déjà il s’éloigne pour se remettre dans ton canapé en soupirant. Tu restes quelques instants immobile, cherchant à reprendre tes ardeurs sous contrôles. Dans un sens il est vraiment dégueulasse, dans un autre… « Je t'avoue que je me fais chier aujourd'hui et j'ai pensé à venir te voir, mais j'aurais jamais cru que tu te serais fait aussi délicieux rien que pour moi. Si t'as envie que j'te dévore il suffit de me le dire et promis, ça aussi ça restera notre secret, Nate n'en sera rien. » Tu roules des yeux, une fois de plus, approchant du canapé tu attrapes ses pieds et les pousses pour te laisser aller dedans également. Espèce de crétin. « C’est ça…tu blablates beaucoup mais t’as jamais rien fait donc, la ferme Harley, arrêtes de dire des conneries. » Une petite provocation subtile ? Sûrement… Il se perd dans la contemplation de l’écran de télévision, avant qu’il ne reporte son attention sur toi. « Bon alors, tu me proposes même pas des chips et de bière ? » « T’as deux jambes non ? Tu sais où est le frigo non ? Alors bouges tes fesses et lèves toi, j’suis pas ta bonne et même si t’es beau gosse, je ne te servirais pas…pour ça du moins. » Tu ricanes sans le regarder, posant tes pieds sur la table basse tout en attrapant la télécommande. Quoi ? Il te cherchait ben il te trouvait, sauf que toi, t’es plus subtile, t’es plus sournois…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Life is'n without risk
Messages : 209
Date d'inscription : 13/07/2016

MessageSujet: Re: just a little bit of ... (bayley)   Sam 29 Oct - 20:22

nter>
Just a little bit of ...






bailen & harley
En fait je me demandais ce que pouvait bien penser Bay de moi. Il me supportait, ça je savais et il appréciait mon aide quand il le fallait, mais je savais aussi qu'il était méfiant, je savais qu'il avait du mal à me suivre parfois, comme la plupart des gens de toute façon. Ouais, Bay était cool, mais Bay avait sa part de mystère et en un sens j'adorais ça. Le mystère c'est les gens c'est excitant, sauf quand il est découvert. Un mystère résolu n'a plus aucune importance, mais celui de Bay n'était pas de ce genre là, du moins il me semblait. Je l'aimais bien Bay, j'aimais bien l'embêter et jouer avec ce qu'il ne comprenait pas chez moi, cette folie qu'il ne pouvait partager à moins de subir les mêmes choses que moi. Il n'y en avait que deux dans ce monde qui pouvaient comprendre ça, deux seulement qui étaient aussi tarées que moi. Mais Bay il était rigolo, il avait ça pour lui et même s'il prétendait que c'était ma faute le coup des chips sur le torse, j'étais persuadé qu'il l'avait fait pour moi. C'était peut-être une invitation à le dévorer lui ou bien juste à lui tenir compagnie, allez savoir, mais c'était forcément quelque chose du genre, je finirais par savoir. En fait, vu sa réaction face à ma langue, il voulait que je le dévore, clairement. Ou du moins, le premier qui passait par chez lui, que ce soit Nate ou moi. Est-ce qu'ils l'avaient déjà fait d'ailleurs ? Nan, il y aurait pas toute cette tension entre eux sinon, il n'y aurait plus tout ça. Ils s'ennuieraient si c'était déjà fait.

« Va te faire voir Harley, je suis pas en couple avec Nathan alors fou moi la paix avec ça et merde, t’étais vraiment obligé de me lécher comme ça ? » Le lion sort les griffes et pour une fois ça n'avait pas de rapport avec son frère, preuve que Nate n'était pas juste une personne de plus pour lui. C'était le seul autre pour lequel il se montrait sauvage et féroce, mais apparemment il ne pouvait pas voir plus loin que le bout de son nez. « J'suis pas obligé, mais fallait bien que je me serve en chips puisque tu m'en proposais pas. » Et puis ça avait meilleur goût sur lui, tout avait meilleur goût sur quelqu'un d'appétissant. « C’est ça…tu blablates beaucoup mais t’as jamais rien fait donc, la ferme Harley, arrêtes de dire des conneries. » Je fronce les sourcils. Est-ce que c'était un défi ? Il ne serait pas déçu si c'était le cas et de toute façon, c'est comme ça que je l'avais compris. Peut-être qu'au final, il n'attendait qu'une chose, que je tente plus. Il voulait jouer avec moi, mais plus que je ne l'aurais cru. « T’as deux jambes non ? Tu sais où est le frigo non ? Alors bouges tes fesses et lèves toi, j’suis pas ta bonne et même si t’es beau gosse, je ne te servirais pas…pour ça du moins. » Soit. Je me lève et file à son frigo chercher une bouteille de bière. Je retire la capsule et revient au salon avant de me mettre face à lui. Il avait lancé le signal de départ, le jeu avait commencé, tant pis pour lui.

Je tendais la bouteille devant moi avant de la pencher, laissant la bière couler sur son torse, encore et encore, éclaboussant son fauteuil et son pantalon au passage, m'éclaboussant moi aussi d'ailleurs, mais je m'en fichais. « Tu vas voir comment joue un taré. » Je me penchais avant de lécher son torse à nouveau, récoltant la bière qui y était et que j'avalais à petites gorgées. Je passais ma langue partout sur son torse, attrapant ses mains que je plaquais contre le fauteuil pour l'empêcher de me repousser, si jamais l'envie lui prenait. J'arrivais vers sa hanche et me mit à mordre sa peau avec un peu de violence, juste de quoi lui procurer une vive douleur et une marque pour plusieurs jours. Je rigolais en écartant mes dents de sa peau avant de m'emparer de ses lèvres sauvagement tandis que mes deux genoux grimpaient sur le fauteuil, surplombant ses jambes sur lesquelles je m'appuyais. Je reculais le visage, le fixant avant de me lécher les lèvres. « Délicieux, même si c'est pas ma marque de bière préférée. » Je mordais, doucement cette fois-ci, sa lèvre inférieure comme un appel à la luxure avant de lâcher ses poignets pour caresser son torse humide, descendant progressivement avec un sourire amusé sur les lèvres. Alors, tenait-il plus du petit lapin mignon ou du lion sauvage dans ces moments là ? « Je crois bien que tu ne peux pas être plus sale que ça Babe, quoique... » Je retirais mon haut, pour me retrouver à demi nu comme lui avant d'attraper ses mains pour les poser sur mon torse, le laissant profiter un peu lui aussi. Était-il prêt à jouer jusqu'au bout ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Life is'n without risk
Messages : 51
Date d'inscription : 22/10/2016

MessageSujet: Re: just a little bit of ... (bayley)   Lun 31 Oct - 21:53

Just a little bit of ...






bailen & harley
When there's trouble you know who to call ~

Tu as tendance à répondre bien trop vivement quand le sujet Nathan est posé sur le tapis…Tu n’y peux rien, c’est trop instinctif pour que tu puisses contrôler quoi que ce soit. Ce mec est dangereux et pourtant, des plus attirants. Alors, tu l’évites le plus possible mais Harley semble s’amuser de cette situation. A vraie dire, Harley s’amuse de beaucoup de choses et parfois, tu l’envies pour ça. Oui, toi tu es plutôt du genre à te préoccuper du monde qui t’entoure, à toujours être sur tes gardes. La vie, elle te passe sous le nez sans que tu ne la retiennes. « J'suis pas obligé, mais fallait bien que je me serve en chips puisque tu m'en proposais pas. » Oh seigneur, ce mec a le don de t’irriter et de t’amuser également. Tu aurais aimé ne pas sourire, malheureusement, tes lèvres s’étirent sans que tu ne parviennes, une fois de plus, à t’en empêcher. Tu hoches la tête d’un air exaspéré et pourtant, déjà, tu t’amuses à le provoquer, l’envoyer balader. Chose dangereuse, tu en as conscience, mais tu aimes bien jouer à pile ou face. Surtout avec un mec dont les réactions sont totalement imprévisibles. Tu le sens se lever et tu ricanes, alors que ton regard se perd dans l’écran de télévision et les images qui n’ont plus vraiment de sens à tes yeux. Tu avais raté trop de secondes, trop de minutes pour avoir suivis le déroulement de cette histoire dramatique et pathétique. Sans vraiment prêter attention à cet homme qui se servait dans ton frigo, tu t’étends dans ton canapé comme avant qu’il ne fasse irruption chez toi, les mains derrière la tête. Tu ne le vois pas revenir…pourtant, tu sens radicalement bien la bière froide couler sur ton corps. « Bordel de merde ! »

Tu pousses un cri de surprise alors que tu te redresse, le regard furieux et complètement trempé. « Tu vas voir comment joue un taré. » « Non mais t’es pas net dans ta… » Tu n’as pas le temps de finir ta phrase, que déjà, la langue d’Harley repartait à la conquête de ton torse. Tes mains se font prisonnières et plaquées contre le canapé, alors que vainement, tu tentais de t’échapper. Les frissons t’envahissent et tu serres les dents, cherchant à étouffer l’excitation que ce geste pouvait te procurer. Ce con décide alors de te morde et tu grogne furieusement. « Mais merde Harl… » Il rit et vient s’emparer de tes lèvres, te clouant le bec comme on le ferait avec un enfant. Merde…le pire dans tout ça, c’est que tu réponds à son baiser sans vraiment le réaliser, le sentant grimper au-dessus de toi. La vive douleur de sa morsure n’avait pas disparue et, tu le savais, allait laisser une trace pour plusieurs jours. Ses lèvres quittes les tienne et tu ne peux t’empêcher de lui lancer un regard noir. « Délicieux, même si c'est pas ma marque de bière préférée. » « T’es vraiment pas net putain ! Mais t’étais vraiment obligé de me mordre ! » Mais voilà, quand Harley commence, il ne s’arrête plus et toi, tu commençais à avoir vraiment chaud…et ce, malgré la bière qui allait te coller à la peau. Ses dents viennent mordiller ta lèvre inférieure et tes mains sont enfin de nouveau libre, déclenchant un frisson sous ses caresses qui ne cessent de descendre encore et encore. Tu l’avais cherché…à toi d’assumer tes actes. « Je crois bien que tu ne peux pas être plus sale que ça Babe, quoique... » Tu allais dire quelque chose quand il retire son haut et que tes mains se retrouvent à explorer son torse.

Merde, t’es foutu là….Puis, avouons-le, Harley est foutrement bien fait et coucher avec lui ne nécessitait pas une investigation futur. Fronçant les sourcils, tu te mords légèrement l’intérieur de la joue. Tu avais deux solutions, fuir ou aller jusqu’au bout. Hors, ton corps en surchauffe réclamait déjà une action que tu n’aurais pas imaginé vivre avec ce malade mental. Sans prévenir, tu laisses tes ongles s’enfoncer dans sa peau et tu le griffes sans te gêner. Revenue certaine sur sa morsure qui te lançait encore ! « Va te faire voir ! » Sauf que déjà, tu te redressais pour venir chercher ses lèvres les tiennes, tes mains venant se loger dans ses cheveux. Elles sont collantes à cause de la bière, mais t’en as rien à foutre sur le moment, c’est lui qui t’avait cherché non ? D’accord…tu avais commencé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
Life is'n without risk

MessageSujet: Re: just a little bit of ... (bayley)   

Revenir en haut Aller en bas
 
just a little bit of ... (bayley)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Question d'actu] La Révolution Diva est-elle un échec ?
» [Compétition] Bayley vs Charlotte, programme le plus vendeur selon la WWE
» [Rumeurs] 2017, l'année de Bayley ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Rebirth :: at Central City :: Bakerline :: Midvale-
Sauter vers: